D. Bois : “Diego Suarez : la guerre comme horizon” 17 déc. 16h.

Diego Suarez : la guerre comme horizon

Je me propose de décrire dans cette communication le rapport d’une ville coloniale de Madagascar à la Grande  Guerre qui se déroule en Europe. Diego Suarez est concernée  par  la  guerre dans  la  mesure où,  ville de garnison et port militaire, c’est là qu’embarquent les troupes coloniales engagées dans les combats en  métropole ; c’est là également que  l’armée se ravitaille en  conserves.

Cependant,  les  combats demeurent  lointains  et  on  peut s’interroger  sur  la  façon dont  la  société  coloniale  s’implique dans  la  guerre et  la  façon dont  elle en  célébrera,  plus tard, le  souvenir.

Dominique Bois, historien, chercheur associé au CESSMA, Univ. Paris Diderot


Ce contenu a été publié dans Compte rendu des séminaires par Samuel F. Sanchez. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Samuel F. Sanchez

Samuel F. Sanchez est historien, spécialiste des sociétés de l’océan Indien occidental et en particulier de Madagascar à l’époque moderne et contemporaine. Il est maître de conférences en histoire de l’Afrique contemporaine à l’université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et rattaché à l’Institut des Mondes Africains. Après une thèse, soutenue en 2013 à l’université Paris Diderot, portant sur les interactions entre royaumes malgaches et réseaux mondialisés dans l’ouest de Madagascar au XIXe s., il a exercé les fonctions d’ATER dans cette université puis a bénéficié d’un contrat post-doctoral à l’UMR DIAL (Univ. Paris-Dauphine-IRD). Ses recherches portent sur l’histoire économique et sociale de Madagascar aux XIXe et XXe s. Il s’intéresse également à l’édition de textes anciens et aux systèmes monarchiques malgaches pré-XIXe s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.