Journée d’études sur la langue et la littérature malgaches à l’Inalco 21/02/2015

Journée d’études sur la langue
et la littérature malgaches,

Conférences, lectures de contes, présentation d’ouvrages, déclamations de poèmes…

Dans le cadre de la Journée internationale de la langue maternelle, journée d’études sur la langue et la littérature malgaches,
organisée par le CROiMa et l’Havatsa-UPeM (Union des poètes et écrivains malgaches), section France

 

Inalco Amphi 2

65 rue des
Grands Moulins
75013 Paris

 

Programme

Président de séance :
François-Xavier Razafimahatratra,
membre de l’Académie malgache,
président d’honneur de l’Havatsa-UPEM, section France
· 10 heures
Allocutions d’ouverture
· 10 heures 15
Origine et évolution de la langue malgache,
par Narivelo Rajaonarimanana, professeur des universités,
responsable des Études malgaches, directeur du CROIMA-ASIEs, INALCO
· 11 heures
Lecture de contes et de textes littéraires
Havatsa-UPEM
Président de séance :
Malanjaona Rakotomalala,
chargé de cours, CROIMA-ASIEs, INALCO
· 14 heures
Nouveautés littéraires : présentation des dernières parutions
· 14 heures 30
La littérature malgache contemporaine,
par François-Xavier Razafimahatratra, alias F-X Mahah
· 15 heures 15
Chants et poésie
Havatsa-UPEM et étudiants de la section malgache, INALCO
· 16 heures 30
Echange d’idées sur la langue malgache : l’écrit et l’oral
· 17 heures
Jouer avec les mots, animation par Havatsa-UPEM
· 17 heures 30
Cocktail et séance dédicace

 


Ce contenu a été publié dans Colloques, journées d'études par Samuel F. Sanchez. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Samuel F. Sanchez

Samuel F. Sanchez est historien, spécialiste des sociétés de l’océan Indien occidental et en particulier de Madagascar à l’époque moderne et contemporaine. Il est maître de conférences en histoire de l’Afrique contemporaine à l’université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et rattaché à l’Institut des Mondes Africains. Après une thèse, soutenue en 2013 à l’université Paris Diderot, portant sur les interactions entre royaumes malgaches et réseaux mondialisés dans l’ouest de Madagascar au XIXe s., il a exercé les fonctions d’ATER dans cette université puis a bénéficié d’un contrat post-doctoral à l’UMR DIAL (Univ. Paris-Dauphine-IRD). Ses recherches portent sur l’histoire économique et sociale de Madagascar aux XIXe et XXe s. Il s’intéresse également à l’édition de textes anciens et aux systèmes monarchiques malgaches pré-XIXe s.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.