3 février – Séminaire « Histoire sociale de l’Afrique orientale, de la mer Rouge et de l’océan Indien »

La prochaine séance du séminaire « Histoire sociale de l’Afrique orientale, de la mer Rouge et de l’océan Indien » aura lieu le 3 février. Le séminaire est ouvert à tou.te.s, et peut être validé par les étudiant.e.s de master EHESS, Paris 1, etc.

Elara Bertho (Université Sorbonne Nouvelle – THALIM)

« Mises en scène et usages des archives en littérature. Autour de la Chimurenga (Zimbabwe) »

La confrontation de documents d’archives et d’œuvres littéraires permettra d’analyser les différents types de réutilisations de la production documentaire coloniale en littérature, et les modalités de leurs récritures. Nous montrerons comment la première Chimurenga (1894-1897), dans l’actuel Zimbabwe, devient un motif littéraire majeur au moment de la seconde Chimurenga (1966-1979) et reste une source d’inspiration importante après l’indépendance. L’articulation entre l’archive et la fiction (à travers un parcours des œuvres d’Yvonne Vera, Stanlake Samkange, Solomon Mutswairo, Chenjerai Hove) rend compte de processus mémoriels complexes, interrogeant les mécanismes d’écritures de l’histoire coloniale et des potentialités subversives du fait littéraire.

Dominique Ranaivoson (Université de Lorraine)

« L’archive aux mains des écrivains : l’exemple du malgache Raharimanana et l’insurrection de 1947 »

Si l’historien fonde son travail sur des archives, qui, en tant que sources, sont respectées voire sacralisées, il est aussi en demeure de les contextualiser avant de les agencer selon un schéma narratif qu’il construit. Ces mêmes archives, entre les mains d’écrivains, d’artistes, qui ont d’autres méthodes pour d’autres objectifs, deviennent une matière à partir de laquelle se développe une création qui n’obéit plus aux contraintes des historiens. Cependant, la mention, voire la représentation de ces archives, quand elles apportent une caution scientifique à des œuvres poétiques, modifient de manière ambivalente la réception des œuvres littéraires.

Raharimanana est malgache ; il vit en France où il a écrit une série d’œuvres sur l’insurrection de 1947 en explorant diverses formes littéraires, toutes hybrides : roman (Nour, 1947, 2001), témoignage assorti de photos d’archives (Madagascar, 1947, 2007), commentaires de portraits d’anciens combattants (Portraits d’insurgés, 2011), pièces de théâtre (Rano, rano, 2015). Chaque fois, il utilise des archives mais les reprend, les associe à d’autres récits, les intègre à une réflexion plus générale et personnelle puis revendique dans des entretiens tantôt faire œuvre d’historien parce que « rien n’existe », tantôt s’approprier de manière libre des références communes. Nous nous proposons de présenter, en analysant ces méthodes, ces diverses publications afin de mettre en évidence ce qui relève de la stratégie, de la poétisation, de la falsification. Nous tenterons de comprendre les réceptions diverses (selon les pays et les milieux, les littéraires et les historiens) dont il bénéficie avant, en conclusion, d’ouvrir le débat sur les liens toujours complexes entre l’histoire et la  littérature.

Informations pratiques : Vendredi 3 février, de 14 h à 17 h, Salle de réunion de l’IMAf, 96 bd Raspail, 75006 Paris (entrée rue Notre-Dame-des-Champs)

Séminaire océan Indien (Paris Diderot – CESSMA), séance du 2 février, intervention de F. Bordelès

La prochaine séance du séminaire océan Indien aura lieu le jeudi 2 février de 17h à 19h, avec une intervention de :

Fabien Bordelès (ANOM)

Dommages et indemnisations de « l’entre-deux-guerres » malgache (1942-1947), à travers un nouveau fonds archivistique aux ANOM (Archives nationales d’outre-mer)

Lieu : Olympe de Gouges, 8 place Paul Ricœur, Paris, 8e étage, salle 864, métro F. Mitterrand, L. 14.

Appel à contributions : Regards croisés sur le patrimoine malgache, transmission et régénération d’un héritage vivant

Voici l’appel à communications pour un colloque international qui a lieu à l’Université de La Réunion, en février de cette année, sur le thème du patrimoine et de sa transmission :

« Regards croisés sur le patrimoine malgache, transmission et régénération d’un héritage vivant ».

Présentation rapide : « Ces journées de réflexion constituent le fruit de rencontres nées autour du film Songs for Madagascar de Marie Clémence et César Paes produit en 2016. Au vu de la richesse et de l’importance de la question du patrimoine, les principaux enjeux consistent dans la façon de maintenir vivant et même de continuer à façonner et de transmettre cet héritage partiellement ancré dans le passé. Il s’agit de le régénérer pour que les générations futures puissent se construire avec cet apport. « 

Date limite : 25 janvier.

15/12/2016 : Sarah Fee “Des tissus et des noms” : le commerce de tissus de luxe dans l’océan Indien occidental au 19e siècle (CROIMA-Inalco)

Jeudi 15 décembre, Sarah Fee, anthropologue, conservatrice au Royal Museum of Ontario, et spécialiste des textiles dans l’océan Indien, interviendra dans le cadre des séminaires du CROIMA (INALCO).

Titre de l’intervention : “Des tissus et des noms” : le commerce de tissus de luxe dans l’océan Indien occidental au 19e siècle

 Dates :
Jeudi 15 Décembre 2016 – 18:30

Lieu :

Inalco – Amphi 8

Le CROIMA-ASIEs vous invite à la séance de décembre 2016 de ses conférence mensuelles :

“Des tissus et des noms” : le commerce de tissus de luxe dans l’océan Indien occidental au 19e siècle

Par Sarah Fee, Conservatrice au Musée Royal de l’Ontario

http://www.inalco.fr/evenement/conferences-mensuelles-croima-asies-tissus-noms-commerce-tissus-luxe-ocean-indien

Exposition virtuelle : « Une famille malgache dans la guerre »

La bibliothèque du DEFAP, outre un conséquent fonds d’ouvrages, conserve photographies et lettres des envoyés de la Mission Protestante. C’est à partir de ces documents qu’une exposition virtuelle a été construite autour de la thématique de la Première Guerre mondiale, consultable via ce lien.

On y découvre l’expérience de la guerre d’un combattant malgache, les inquiétudes des membres de sa famille restés dans l’île et les liens et solidarités noués par le biais de la mission.

Un bel aperçu de la richesse des fonds du DEFAP et de ce que suivre des trajectoires familiales peut laisser entrevoir.

Compte rendu du workshop « Slave Trade in the Indian Ocean and Indonesian Archipelago Worlds (16th to 19th Century) »

Les 10 et 11 novembre a eu lieu le workshop  « Slave Trade in the Indian Ocean and Indonesian Archipelago Worlds (16th to 19th Century): New Research, Results and Comparisons » organisé par Matthias van Rossum, Titas Chakraborty et Ulbe Bosma à l’Instituut voor sociale geschiedenis (Institut pour l’histoire sociale – IISG) à Amsterdam. Les principaux axes étaient le volume, la dynamique et les sources de la traite des esclaves dans l’océan Indien.

Le but était de commencer à répondre à certaines questions, même des plus basiques, sur lesquelles nous n’avons que peu de connaissance. En effet, on sait encore peu de choses sur les origines des captifs, la répartition des sexes et des âges ni sur le nombre d’esclaves qui ont été victimes de la traite. Ces différents axes ont permis de croiser les sources concernant le rôle des acteurs, Européens et locaux, dans le temps et l’espace et a révélé la complexité des réseaux commerciaux multidirectionnels liant les quatre coins de l’océan Indien. Dans ce même sens quelques nouvelles méthodes pour estimer le volume ont vu le jour.

Les organisateurs ont réussi leur pari à faire venir quelques grands spécialistes tels que Richard B. Allen, Nigel Worden et Preben Kaarsholm. Ensemble avec une nouvelle génération de chercheurs des discussions très fructueuses ont eu lieu sur un sujet qui commence à recevoir de plus en plus d’attention du monde scientifique entier. Notamment sur l’avenir de cette discipline qui cumulera dès demain davantage de recherche, mais surtout d’unir les forces individuelles en croisant les différentes sources, ainsi que les diffnstitutionnelles comme avec la nécessité de créer une base de données sur la traite des esclaves. Cela  devrait se concrétiser au sein de l’IISG dans quelques années.

Ce workshop ne doit pas être vu comme un événement isolé et unique. C’est un premier pas vers l’avenir car déjà, un prochain workshop a été planifié en Suède pour septembre 2017 dont le thème sera les connexions entre l’asservissement et le commerce des esclaves.

Rafaël Thiébaut

Séminaire océan Indien (Paris Diderot-CESSMA), 8 déc. : M. Claveyrolas

La prochaine séance du séminaire océan Indien aura lieu le jeudi 8 décembre de 17h à 19h, avec une intervention de :

Mathieu Claveyrolas (CNRS-CEIAS)

Ethnographier la vie religieuse mauricienne : le village de Queen-Victoria

Vous y êtes toutes et tous les bienvenu.es. N’hésitez pas à partager l’information.

Lieu : Olympe de Gouges, 8 place Paul Ricœur, Paris, 8e étage, salle 864, métro F. Mitterrand, L. 14.

1er déc. : conférence Delphine Burguet, Société des Africanistes

Conférence D. BurguetDans le cadre des conférences de la Société des Africanistes, Delphine Burguet présentera ses travaux, le 1er décembre autour d’une présentation intitulée :

Les devins-guéris­seurs à Mada­gas­car. Pouvoir et contre-pouvoir au fil du temps

La confé­rence présente l’une des figures histo­riques majeures du paysage reli­gieux et socio-poli­tique malgache, une figure ambigüe et complexe ratta­chée au statut de celui que l’on nomme commu­né­ment « devin-guéris­seur ». Appelé ombiasy, le mpimasy ou encore le mpana­zary est, histo­rique­ment, un acteur central dans la gestion commu­nau­taire au côté des souve­rains et chefs tradi­tion­nels et est « l’homme de la synthèse ». Ce person­nage bien ancré dans des pratiques locales et ances­trales connaît toute­fois, au fil du temps et en fonc­tion des projets poli­tiques, tout autant le respect, le pres­tige et la puis­sance que la crainte et le rejet. Figure centrale pour les tradi­tio­na­listes, il est aujourd’­hui situé en péri­phé­rie des enjeux sociaux, reli­gieux, médi­caux et poli­tiques.

Informations pratiques :

Le jeudi 1er décembre à 18h
Musée du Quai Branly, Atelier n°1

 

Séminaire océan Indien – 24 nov. : C. Lavrad-Meyer

La prochaine séance du séminaire océan Indien – dont vous trouverez en pièce jointe l’ensemble du programme – aura lieu le jeudi 24 novembre de 17h à 19h, avec une intervention de :

Cécile Lavrard-Meyer (Sciences Po-Paris)

Stratégies d’acteurs, complicité institutionnelle et délégitimation du politique à travers une mémoire d’État à Madagascar

Vous y êtes toutes et tous les bienvenu.es. N’hésitez pas à partager l’information.

Lieu : Olympe de Gouges, 8 place Paul Ricœur, Paris, 8e étage, salle 864, métro Bibliothèque F. Mitterrand, L. 14.

Programme 2016-2017 : Séminaire océan Indien, 2016-2017

Séminaire océan Indien, 17 novembre : V. Acking, « L’expérience chagossienne : un univers ti kréol en marge de Maurice ? »

La prochaine séance du séminaire océan Indien aura lieu le jeudi 17 novembre de 17h à 19h, avec une intervention de :

Véronique Acking (CESSMA),

« L’expérience chagossienne : un univers ti kréol en marge de Maurice ? « 

Vous y êtes toutes et tous les bienvenu.es. N’hésitez pas à partager l’information.

Lieu : Olympe de Gouges, 8 place Paul Ricœur, Paris, 8e étage, salle 864, métro F. Mitterrand, L. 14.

Journée d’études CPGE : l’Afrique, la France et les Français 1871-1962 (samedi 19 novembre)

Dans le cadre du programme d’histoire contemporaine des étudiants de CPGE préparant les concours 2017 des Ecoles Normales supérieures, l’UPEC et le Lycée Léon Blum organisent conjointement une journée d’étude consacrée à « L’Afrique, la France et les Français, 1871-1962 ». Des chercheurs de différentes universités, spécialistes de la question, présenteront leurs travaux en privilégiant dans leurs communications des approches régionales et territoriales, afin d’appréhender la diversité des situations et des trajectoires, en Algérie, en Afrique Occidentale Française ou à Madagascar.

La journée d’études se tiendra samedi 19 novembre 2016, de 9h à 17h30, sur le campus de l’Université de Créteil. Vous pouvez télécharger le programme complet en bas de cet article !

La journée est ouverte à toute personne intéressée : il faut simplement s’inscrire en suivant ce lien.

 

programme pdf ici :

hsoio.hypotheses.org/…/ob_2cc3f5_programme-web-histoire-cpge-191116.pdf

14 novembre : conférences au CROIMA (INALCO)

Deux conférences auront lieu le lundi 14 novembre, à l’INALCO, à partir de 18h30 :

Radama 1er, fondateur de l’écriture malgache moderne
Présentation de l’ouvrage par son auteur,
Linah Ravonjiarisoa, CROIMA-ASIEs

Armée et valeurs nationales à Madagascar
Par Nathalie Lolona Razafindralambo, maître de conférences, Faculté des lettres et sciences humaines, Université d’Antananarivo

Date : 14 novembre, à 18h30.

Lieu : Amphi 2 – Inalco, 65 rue des Grands Moulins, 75013 Paris

Workshop « Slave Trade in the Indian Ocean (16th to 19th Century) », Amsterdam, 10-11 novembre 2016

Jeudi 10 et vendredi 11 novembre 2016 aura lieu à l’Institut international de l’histoire sociale (IISG) à Amsterdam, un colloque international sur les traites négrières dans l’océan Indien (XVIe-XIXe siècles). Voici un bref résumé et les axes de recherche:

The workshop aims to cover European both Asian contexts. Topics related to the slave trade can cover, but are not limited to, processes of enslavement, practices of slave trade, slave prices, slave markets, estimates of the size of slave trade, shifts in slave trade routes, impact of slave trade, contestation of slave trade, impact of states and companies, regulation of slave trade, manumission.

  1. Size of slave trade
    1. Findings on the size and development of slave trade
    2. Estimates on the size and development of slave trade
    3. Slave trade routes, connections between regions and shifts over time
  1. Patterns of slave trade
    1. Findings on the functioning and character of slave trade and slave markets
    2. Findings on the (backgrounds of) slavers, slave traders and enslaved
    3. Findings on the (role of) intermediaries in the slave trade
  1. Sources on slave trade
    1. Availability of source material (European, Asian and other sources)
    2. Possibilities and limits of source material
    3. Opportunities for future research projects and collaborations

Voici le programme du workshop:

Thursday 10 November

11.00 – 11.10     Welcome                                      Henk Wals, director IISH
11.10 – 12.00     Aims of the workshop                  Matthias van Rossum

13.15 – 14.30     New Perspectives on the History of Slave Trade

  • Richard B. Allen, British and French slave trading in the Indian Ocean, 1620s-1830s
  • Ulbe Bosma, Slave trade in the Netherlands East Indies, 1800-1900
    • Comments: Alicia Schrikker

14.45 – 16.15     Slave Trade to South Africa

  • Nigel Worden, The changing nature of Indian Ocean slave trading to the Cape Colony, 1652-1807
  • Michael Charles Reidy, The Cape and Indian Ocean slave traffic, 1654 to 1795.  An Overview
  • Linda Mbeki, The private trade in slaves from the East to the Cape during the 18th-century
    • Comments: Lodewijk Wagenaar

16.20 – 17.15     Exploring New Sources – Data Presentations

  • Merve Tosun, Alexander Geelen, Bram van den Hout: Akten van Transport, Cochin, 18th century
  • Linda van der Pol, Xanthe van der Horst: Mailrapporten, Netherlands East Indies, 19th century

Friday 11 November

9.15 – 10.45        Trade and Transition

  • Hans Hägerdal, Slaves and slave trade in the Timor area: Between indigenous structures and external impact
  • Jennifer L. Gaynor, Capture, colonial conflict, and archipelagic politics in the seventeenth century
  • Rafaël Thiébaut, Some new insights on the French and Dutch Slave Trade on Madagascar (1596-1810)
    • Comments:  Filipa Ribeiro da Silva

11.00 – 12.15     Buying, Selling and Setting Free

  • Kate J. Ekama, To be legally free: Manumission in eighteenth-century Colombo
  • Titas Chakraborty, Dynamics and Demographics of slave trade in the VOC settlements of Bengal in the eighteenth century
    • Comments: Gerrit Knaap

13.30 – 15.00     Slave Trade and Slavery in the 19th Century

  • Akanksha Narayan Singh, Aspects of Slavery and Slave Trade in 19th Century India
  • Andreas Wilde, Sources for Research on the Slave Trade in the Persian Gulf (19th Century)
  • Nira Wickramasinghe, [Slavery, trade and emancipation, Sri Lanka, early 19th century]
    • Comments: Angelie Sens

15.30 – 17.00     Closing discussion

  • Conclusions Remco Raben
  • Ways forward Preben Kaarsholm

3 nov. : Clélia Coret (IMAf), « Les chroniques swahili : entre objet d’histoire et sources historiques »

La prochaine séance du séminaire océan Indien aura lieu le jeudi 3 novembre de 17h à 19h, avec une intervention de :

Célia Coret (Paris I-IMAf)
« Les chroniques swahili : entre objet d’histoire et sources historiques »

Vous y êtes toutes et tous les bienvenu.es. N’hésitez pas à partager l’information.

Lieu : Olympe de Gouges, 8 place Paul Ricœur, Paris, 8e étage, salle 864, métro F. Mitterrand, L. 14.