Appel à communications : Circulations et appartenances : leçons de l’océan Indien, Paris, 5-7 mai 2022

Appel à communications

5, 6, 7 mai 2022 à l’Université de Chicago – Center in Paris

Appel à communications : CIRCULATIONS ET APPARTENANCES : LEÇONS DE L’OCÉAN INDIEN, 5, 6, 7 mai 2022 à l’Université de Chicago – Center in Paris.

Les propositions de communication, en français et en anglais, d’environ 300 mots (titre compris) seront adressées à displacement.belonging@gmail.com avant le 15 septembre.

Comité d’organisation :

Klara Boyer-Rossol Tuyishime, Bonn Center for Dependency and Slavery Studies, Université de Bonn (Allemagne)
Jennifer Cole, University of Chicago (États-Unis)
Tasha Rijke- Epstein, Vanderbilt University (États-Unis)
Samuel F. Sanchez, Université Paris I – Panthéon Sorbonne, IMAF (France)
Dominique Somda, HUMA, Institute for Humanities in Africa. University of Cape Town (Afrique du Sud)



Citer ce billet
Samuel F. Sanchez (2021, 16 juillet). Appel à communications : Circulations et appartenances : leçons de l’océan Indien, Paris, 5-7 mai 2022. Histoire des sociétés de l’océan Indien occidental. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pq0l

Ce contenu a été publié dans Colloques, journées d'études par Samuel F. Sanchez. Mettez-le en favori avec son permalien.

A propos Samuel F. Sanchez

Samuel F. Sanchez est historien, spécialiste des sociétés de l’océan Indien occidental et en particulier de Madagascar à l’époque moderne et contemporaine. Il est maître de conférences en histoire de l’Afrique contemporaine à l’université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et rattaché à l’Institut des Mondes Africains. Après une thèse, soutenue en 2013 à l’université Paris Diderot, portant sur les interactions entre royaumes malgaches et réseaux mondialisés dans l’ouest de Madagascar au XIXe s., il a exercé les fonctions d’ATER dans cette université puis a bénéficié d’un contrat post-doctoral à l’UMR DIAL (Univ. Paris-Dauphine-IRD). Ses recherches portent sur l’histoire économique et sociale de Madagascar aux XIXe et XXe s. Il s’intéresse également à l’édition de textes anciens et aux systèmes monarchiques malgaches pré-XIXe s.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.